3 règles pour réussir sa médiatisation

A l’heure des likes et des tweets, promouvoir son business se résume parfois à une simple case à cocher dans un plan d’actions de communication digitale. Réussir la médiatisation de sa marque et de ses produits/services repose sur un paradoxe. Les médias et les journalistes ont donc besoin de contenu (photo, video, texte, infographie) pour contenter leur public. Les entreprises, les institutions et les associations ont une envie réelle d’alimenter ce pipeline informationnel…. alors pourquoi ?

Les 3 règles d'une médiatisation réussie

Règle 1 > Communiquer n'est pas informer.

Les journalistes n’ont pas besoin d’être inondés, abreuvés et interpelés par des messages. Ils recherchent ainsi une information, c’est à dire une idée, un fait, une situation qu’ils peuvent expliquer, critiquer, contextualiser voire dénoncer. Ensuite ils la diffusent auprès d’un public identifié. Les directeurs marketing et autres porte-paroles recherchent à diffuser leur contenu et leur vision… peu importe si ce contenu véhicule des valeurs, des croyances, des faits. Ils se doivent d’atteindre leur cible et de créer un lien durable. 
Partir de ce postulat permet d’éviter des écueils, c’est-à-dire générer des frustrations. Par exemple, le journaliste n’a pas relayé le communiqué de presse. Le mail n’a pas été ouvert ou personne ne nous a rappelés..

Règle 2 > Sélectionner les bons supports pour diffuser votre information

Le communiqué de presse est-il encore adapté aux Relations Médias ? Qu’en est-il à l’heure d’Instagram, de Snap et de Twitter pour contacter les influenceurs et les journalistes ? Il y a un paradoxe. Il s’agit de diffuser une information rapidement sur plusieurs plateformes. Le communiqué de presse ou CP pour les initiés RESTE le meilleur support pour accompagner la médiatisation de son business. Tous les autres dispositifs comme un tweet, un post ou une video – interview sont des accélérateurs, voire des électrons un peu libres. Ils fluidifient et clarifient la compréhension des informations communiquées. 

Règle 3 > Devenez un maitre du temps et diffuser au meilleur moment.

L’Histoire récente nous enseigne que vouloir maitriser le timing médiatique et devenir le maitre des horloges n’est pas pas une sinécure. Un fait improbable peut, très bien, détruire, en un fragment de secondes, toute une stratégie médiatique qui a été pensée pendant des semaines. Alors quelles actions à engager ?

Le principe de base est d’avoir conscience et de préparer par anticipation ( et non par réaction) un plan B dit de crise ou sensible. Vous ne maitrisez ni l’actualité ni le traitement qu’en font les journalistes. La meilleure solution est de bien connaitre l’environnement médiatique et les influenceurs que vous visez. Il s’agit de créer TOUS les vecteurs médiatiques et de les mettre de votre côté. Par exemple, vous devez envoyer vos CP et les relayer par un tweet à certains journalistes et médias identifiés. Ils sortiront ainsi du flux informationnel. 

Envie de médiatiser votre marque et vos produits ?